Les leçons de Freyja

Le best-of des Leçons de Freyja

La première partie de cette série à été réalisée avec la complicité de Galysa pour les leçons de 1 à 9 : c’est la saison 1 des « Leçons de Freyja ». Les leçons de 10 à 21 ont été réalisées avec Annabelle : c’est la saison 2 des « Leçons de Freyja ». A découvrir en intégralité un peu plus loin dans cet article !

Intégrale saison 1 : avec Galysa

Intégrale saison 2 : avec Annabelle

Une histoire de déesse viking 

La déesse nordique Freyja fait figure d’équivalent de la latine Venus. Plus complexe, elle est certes une représentation de féminité mais est aussi l’incarnation de l’amour, de la sensualité et de la passion charnelle. Parmi d’autres attributs, un insecte : la libellules. La libellule incarne à elle seule l’image de la sensualité. Insecte semblant consacrer toute son existence à la reproduction aux heures les plus chaudes de l’été, la libellules était l’attribue idéale pour l’amoure libéré des carcans. C’est sans compter sur la période moyenâgeuse ou l’insecte fut diabolisé et présenté comme animal de Satan porteur du vice. D’où l’appellation anglophone « Dragonfly » : dragon créature du mal.

Au moyen-âge, on disait même aux enfant de ne pas suivre les libellules… Les petites fées des eaux ne sont pas si méchantes. Voyez plutôt et suivez Freyja notre libellule dans ces leçons d’amour sensuel et poétiques. Vous découvririez ici une réinvention, une remise en question des « Leçon de séduction » à la façon de Aubade : un ode à l’amour élégant et explicite à la fois, sans concession avec le politiquement correcte de la publicité des grandes marques. Les « Leçons de Freyja » ont été séléctionnée lors de plusieurs expositions : les Serial Photographer Festivals de 2016 et 2017, ainsi que le Salon International du Tatouage de Cognac en 2018.

Cette série à été réalisée avec la complicité de deux jeunes femmes : Galysa pour les leçons de 1 à 9 et Annabelle pour les leçons de 10 à 21. Sachons remercier celles qui ont prêter leur corps à l’image de Freyja : il fallait bien des corps de déesse pour ça ! D’autres femmes seront très probablement appelées à venir poursuivre l’aventure des « Leçons de Freyja ». Mesdames : n’hésitez pas à postuler ! Galysa comme Annabelle sont modèles amatrices, et de toute évidence font jeu égale avec des professionnelles : pourquoi pas vous ?

Puisque nous en sommes aux curiosités découvrez donc les vraies libellules : elles ne sont pas si diaboliques ! Découvrez deux collection de photographie des fées des eaux que j’ai eu la chance de pouvoir réaliser en pleine nature : Libellules d’ici & Libellules rares de Charente-Maritime. Un curiosité toute complémentaire de cette série.

La suite… très prochainement !

bien à vous, Wolfgang Autexier