Galerie séries d’auteur

Auteur ? Oui, mon œuvre repose sur un travail personnel en dehors de toute commande : un cadre dans lequel je n’ai pas d’autres impératifs que ma sensibilité et ma poésie.

Vous trouverez ici différentes séries allant du portait à l’architecture, en ne négligeant pas la nature et bien d’autres thématiques. Peu importe le thème, seule la poésie importe. Cette activité d’auteur-poète-photographe est importante pour moi, elle est mon espace d’expression profonde et sincère.

Cette page vous entraîne dans mon univers : j’espère que cette rencontre vous séduira.

inspiration N & B

inspiration nature

bien à vous, Wolfgang Autexier

La lande aux cerfs

Le cerf et les biches représentent toute une mythologie autours de la nature et de la cynégétique. Ils sont plus recherché pour ce qu’il représentent symboliquement que pour ce qu’il sont vraiment.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Galerie des séries d’auteur

Découvrez ici mon travail d’auteur photographe. Il s’agit de plusieurs séries thématiques certaines en noir & blanc d’autres en couleur. mon univers est riche et varia que ce soit sur le mode d’expression que les sujets choisis.

Panthera Leo Leo

Série originale noir & blanc sur l’expressivité du visage des lions ainsi que leur nature à susciter l’anthropomorphisme. C’est une série extrêmement populaire sélectionnée sur plusieurs salons internationaux.

Saintes Noir & Blanc

Cette série est un témoignage unique en son genre sur Saintes exprimée en noir & blanc. Elle renouvelle le regard porté sur la ville et le patrimoine : elle aussi a fait l’objet de plusieurs expositions internationales.

Tunnel attitude 

La « tunnel attitude » est une expérience de shooting pour Monsieur et Madame tout le monde : ce qui compte c’est d’être expressif et vrai. Du portrait pur et spontané pour tous.

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Panthera Leo Leo

Lorsque l’on dit qu’il est un symbole de courage et de loyauté, ne rigole pas… il est susceptible ! Avec le lion souffle le parfum des légendes séculaires et des aventures épiques de Tartarin de Tarascon. L’une d’entre elle, pourtant oubliée, vaut au lion sa valeur symbolique en Europe. Une légende moyenâgeuse veut en effet qu’un chevalier et un lion se soient défendus mutuellement, puis que ce lion soit resté fidèle compagnon dudit paladin. Curieux pour une bête qui se consacre beaucoup à la sieste. Pourtant, nombreuses sont les références symbolique au courage et  la loyauté du lion restée pérennes dans l’histoire : notamment le cœur de lion de Richard Ier Roi d’Angleterre (par ailleurs Duc d’Aquitaine et Comte de Poitiers). Si la bête appartient à la faune africaine, le symbole lui appartient au patrimoine culturel européen ; nous sommes d’avantage concernés dans la mesure où le futur Roi Richard Ier, élevé par Aliénor d’Aquitaine, a longtemps vécu dans la région.

Le Lion d’Afrique est dit « Panthera Leo Leo » en langage scientifique.  « Panthera » parce qu’il appartient au genre panthère (autrefois dit « gros chats ») à l’égal des panthères noires, tigres, guépards, jaguars,… Leo, c’est le lion ; deux fois Leo parce qu’il s’agit du Lion d’Afrique. Le Lion d’Asie étant désigné par l’appellation « Panthera Leo Persica ». Autrefois, il était référencé plus d’une dizaine de sous-espèces de lions en fonction de leurs biotopes ; la génétique a permis de démontrer qu’il n’existe en réalité que deux sous-espèces (celles citées plus haut). Notamment, le légendaire « Lion de l’Atlas », n’a jamais été une sous-espèce sur le plan biologique, mais simplement un « Panthera Leo Leo » cantonné aux montagnes du Maghreb.

Que dire d’autre sur le lion sans tomber dans les clichés du roi de la faune ? Peut-être parler de sa vie sexuelle ? Si, si, si, c’est croustillant ! La lionne a une période de chaleur de trois jours dans l’année ; elle se manifeste alors en se roulant au sol devant le mâle. Monsieur lion sort alors nonchalamment de sa sieste… pour venir aux bons soins de madame : en vitesse lapin, sans exagération. A l’instant de l’extase, le lion mord l’épaule de la lionne qui, quant à elle fera une grimace féroce tous crocs sortis. Chacun retourne à sa sieste ; puis un quart d’heure plus tard, la lionne reprend ses roulades… Ce rituel est répété jusqu’à cinquante fois par jour au cours de la période de chaleur de la lionne. La vie de lion, s’est mieux qu’à la maison. Pas vrai ?

Wolfgang Autexier, photographe d’art à Saintes en en Charente-Maritime, ce passionné fait partie de ces artistes qui ont un don indéniable !

Hélene Siméon – Ici Magazine

Cette série a un pedigree notable. Elle a notamment été à l’honneur lors du Salon Européen du Musée POROS de Condeixa en 2018 (Portugal). Elle a également été présentée en tête d’affiche lors du Serial Photographer Festival 2017 (voir l’article) et exposée lors du Salon International d’Art du Beffroi de Bruges en 2018. L’une des images intitulée « …et là, il te bouffe ! » a fait l’objet d’un argumentaire spécifique.

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Cygnes clair-obscur sauvage

La série « Clair-Obscur Sauvage » est à ce jour l’une des plus connues de mon l’œuvre. Largement reconnue dans les grand événements internationaux d’art (notamment à Bruges en 2015), c’est également la plus représentative de mon approche simultanément naturaliste, poétique et surréaliste.

Je souhaite […] vous adresser toutes mes félicitations puisque vous serez à l’honneur au salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges.(voir article) C’est une consécration pour une collection exceptionnelle. Cet honneur vient récompenser votre travail de photographe animalier et assoit votre notoriété au delà de nos frontières. C’est une fierté pour la Charente-Maritime.

Daniel LAURENT – Sénateur de Charente-Maritime

Cette série rencontre un grand succès du fait qu’elle peut être interprétée à des degrés divers. Chaque photographie peut être vue comme une belle image poétique, ou au-delà de ça un témoignage naturaliste authentique, ou bien encore d’une œuvre symbolique, surréaliste. Ceci confère à cette série une grande force et homogénéité qui tient sa valeur de l’alliance intime entre approche intellectuelle et expression sensible. La démarche de cette collection « Clair-Obscur Sauvage » a été décryptée et expliqué dans la thèse pour le Visa Noir que j’ai présenté en devant public et jury en 2015 : obtention du Visa Noir délivré par le jury de l’Académie Photographique de France constitue une énième reconnaissance pour ce travail atypique dans l’univers de la photographie naturaliste.

Le clair-obscur, comme le high-key, sont des approches plastiques anti-conformistes dans le domaine de la photographie naturaliste. De ce point de vue, je m’inscrit  dans la lignée de Paul Starosta et Stéphane Hette en particulier ; mais je vais beaucoup plus loin que la simple déclinaison d’une écriture plastique. En effet, mes photographies recèlent une symbolique forte telle des œuvres surréalistes. La symbolique tourne principalement autour de la question des arts et des sciences. Elle se manifeste par le détournement des symboles du masculin et du féminin évoquant respectivement les sciences et les arts qui fusionnent tel un travail de sublimation au sens freudien. Par exemple le cygne, symbole androgyne, est une métaphore de la symbiose artistique des sciences et des arts au sein mon œuvre elle-même.

Wolfgang Autexier : le Mozart de la photo d’art. [… ] Consécration : les cygnes de Wolfgang, Clair-Obscur Sauvage, viennent de s’envoler pour Bruges.

Charles VINCENT – Rédacteur en chef de Charente-Maritime magazine

« Clair-Obscur Sauvage » faisait également partie de l’exposition « explorer le patrimoine vert par l’image d’art » placée sous le label « Ville et pays d’art et d’histoire » du Ministère de la Culture., ainsi que de la sélection du Salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges en 2014 (voir l’article). Ma collection « Clair-Obscur Sauvage » a été invitée d’honneur sur ce même  Salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges en 2015 (voir l’article). Amplifiant la vague de succès des ces cygnes, les voilà encore invités à la Biennale Européenne d’Art du Palais des Congrès de Innsbruck en 2015 (voir l’article)… L’aventure « Clair-Obscur Sauvage » n’en est qu’a ses débuts.

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier