5 récompenses pour bien débuter l’années : Monochrome Awards

L’année 2022 avait été prolifique sur le terrain des concours internationaux : 29 récompense conquises sur l’années. La campagne de concours 2023 s’amorce en cette première semaine de l’année avec un premier résultat très encourageant : 5 récompenses à ajouter à mon palmarès, 5 mentions honorables sur cette édition des Monochromes Awards.

  • Une vue atypique d’une nef romane : qui reçoit ici sa première distinction.
  • Camille et Yvan : qui est ici récompensée pour le troisième fois. Camille aurait elle imaginé aller si loin avec la photo de ses 20 ans ?
  • Aqua Arena · Milky Way : quatrième récompense pour cette photo présentée en individuelle, la sixième si l’on intègrere série Aqua Arena dont elle fait partie.
  • Inner peace between heaven and earth : reçoit sa septième récompense depuis 2019.
  • Le lion : explose tout, c’est sa quatrième récompense pour la version noir & blanc, la neuvième si on inclus la version couleur.

Bilan concours 2022 : 29 récompenses dont 2 majeures

Avant 2022, j’avais participé à moins d’une quinzaine de compétitions ; remporté 6 récompenses dont 2 premières places. Cette expérience était maigre. En 2022, j’ai engagé 89 candidatures d’œuvres, sur 21 compétitions. Il faut dire que l’objectif fixé pour cette années était ambitieux.

Forts des résultats de l’année 2021, j’avais fixé les objectifs 2022 à 12 récompenses dont 3 premiers prix. L’objectif des 12 récompenses était statistiquement étayé par l’expérience de 2021. En revanche, l’objectif des 3 premiers prix était donné… presque au hasard : trois premiers prix ça présente bien sur le papier. J’avais ciblé 8 compétitions internationales pour atteindre cet objectif. Chemin faisant, j’ai douté des projections statistiques, et suis devenu plus exigeant quant à la tenue de l’objectif donné. J’ai donc ajouts 13 compétitions à la liste des concours choisis.

Au cours une année 2022 dense avec 21 résultats de compétitons, j’ai été finaliste 35 fois sur 89 engagements ; j’ai recolleté 29 récompenses, dont 2 de premiers plan. Les deux de premier plan sont le Premier Prix en catégorie nu et le troisième Grand Prix lors de Black and White Spider Awards. Pour ce qui est des 12 récompenses données en objectif : la cible est largement dépassée. Concernant les 3 premiers prix, dans l’absolu l’objectif ne serait pas atteint. Néanmoins, le troisième Grand Prix lors de Black and White Spider Awards, est un bonus inespéré. Compte t’il double ?

Quoi qu’il en soit le résultat d’ensemble est satisfaisant. Il me permet d’apparaitre 29 fois dans des palmarès internationaux, et de m’installer dans une forme de régularité de réussite et de visibilité à haut niveau. Mais également d’être reconnu parmi les meilleurs dans de multiples catégories : architecture, paysage urbain, paysage nocturne, faune sauvage, portrait et nu.

L’objectif que je me donne pour 2023, n’est pas d’en faire encore d’avantage, ni même d’en faire autant. Non, l’objectif est de me concentrer sur des compétions plus choisies et de valoriser des œuvres qui ne l’ont pas encore été au cours des années passée. Je souhaite également faire partager cette réussite avec les modèles qui m’ont accompagné dans mes projets, aussi plusieurs d’entre elles seront à l’honneur dans les nouvelles candidatures.

Quadruplé aux Chromatic Awards

Avec des noir & blanc tels que les arènes, la crue à Saintes, le lion, « Tunnel Attitude« ,… je remporte de nombreux succès en concours, au point de laisser penser que je ne fais que du noir & blanc. Il n’en est rien ! Les Chromatic Awrads sont un concours international spécial couleur et exclusivement couleur.

Pour cette session 2022, j’y réalise un quadruplé. Sur six œuvres présentées, quartes sont récompensées de mentions honorables. La preuve est ainsi donnée que je fais de la couleur.

  • Le lion : encore lui, est récompensé en catégorie faune sauvage. C’est la sixième récompense pour ce lion. (4 pour la version couleur et 2 pour la noir & blanc)
  • Le nurbex avec Annabel reçoit sa deuxième distinction : cette fois cie dans sa version couleur.
  • Pour sa première présentation, l’aurore rouge-rose sur l’Arc de Triomphe de Saintes, est également récompensée. Cette image n’as pas de version noir & blanc : c’est un pur projet couleur.
  • Et pour finir, les gradins inondés des Arènes de Saintes, de nombreuses fois récompensée en version noir & blanc, est ici récompensée en version couleur.

Ces 4 nouveaux succès portent à 29 le nombre de récompenses internationales raflées sur l’année 2022. Ce bilan est désormais définitif dans la mesure ou plus aucun autre résultat n’est attendu pour cette année.

1er portrait d’enfant récompensé

J’avais déjà enregistré 4 succès aux portrait Photo Awards : avec Clara sur la collection 76, puis sur la collection 77 avec « Inner peace between heaven and eart », avec Lia sur la collection 78 et enfin avec Annabelle sur la collection 79. Découvrez mon book sur Portrait Photo Awards. Desuis cette semaine, c’est désormais deux nouveaux portraits qui sont distingués par les Portrait Photo Awards.

Tout d’abord, un portrait d’enfant, mon premier portrait d’enfant récompensé, en dehors de celui inclus dans la série « Tunnel Attitude » . Ici c’est le naturel et la spontanéité du portrait d’enfant qui a été récompensée.

Comme un incontournable, le portrait du lion a encore été récompensé. La force expressive aura surement été décisive pour le jury.

Aqua Arena +1 : Annual Photography Awards 2021

Quardrupé ! C’est désormais quatre récompenses que cumule cette photo des arènes de Saintes inondées. Après les ND Awards 2021, la session Lee Filters d’Aout 2021, les Monochrome Awards 2021 : c’est une nouvelle mention honorable à l’occasion des Annual Photography Awards 2021. Et de quartes ! A quand la prochaine ?

Aqua Arena, quadruplet 2021 avec Lee Filters, ND Awards Monochrome Awards et Annual Photography Awards

Retours aux origines : deux années d’inondations à Saintes

Une fois n’est pas coutume les années 2018 à 2020 ont vu s’enchainer plusieurs cycles de crues à répétition. Fin 2018 de multiples montée des eaux, à chaque fois plus importantes, étaient le prélude à une crue historique. Dans ce contexte de pluie importante, l’ancien amphithéâtre romain a été inondé à trois reprises entre fin 2018 et début 2020. J’ai réalisé à la fois un reportage sur la crue à Saintes, mais aussi une série inédite sur la submersion des premiers gradins des arènes. Découvrez cette série nommée Aqua Arena avec mes vidéos sur ces événements à Saintes :

2022, nouveau cap

Depuis le début, mon aventure photographie est faite de rencontres, d’inattendu, de challenge, de poésie, de force expressive, d’indépendance d’esprit et de renouveau constant. L’ADN de mon parcours et de mon œuvre, n’est pas la photographie, mais bien l’esprit d’artiste. D’ailleurs, j’aime rappeler à qui veut bien l’entendre que je ne viens pas du monde de la photographie, mais du monde des beaux-arts. En effet, j’ai commencé par la peinture et le dessin.

Fut un temps où j’étais photographe animalier. Je ne me serais jamais définit autrement en 2013 ou en 2015 lors de mes premières expositions qui montraient des animaux et des animaux. Tel est mon image aux yeux du public, encore persistante aux yeux de beaucoup. Les gens évoluent : moi aussi ! Je vais ici casser le mythe en mettant l’accent sur mes évolutions thématiques. Entre 2010 et 2020 j’ai tour à tour développé plusieurs thématiques telles que l’architecture, le portrait, le nu, le flore, le paysage, la chasse aux orages, et même si ce n’est pas une thématique entant que telle : la pose longue.

Pourquoi une telle diversification ? On l’a dit, mon ADN d’artiste n’est pas véritablement la photographie, mais un besoin de découverte et d’inattendu. Tel est mon cap pour 2022 et après : toujours plus de rencontres, d’inattendu, de challenge, de poésie, de force expressive, d’indépendance d’esprit et de renouveau.

Néanmoins pour poursuivre mon projet artistique personnelle, j’ai besoin de me recentrer sur ce qui est vraiment important et ce qui me tient le plus à cœur. En effet, depuis 2013 ma diversification s’était accompagnée d’une forte densification de mes activités. J’étais engagé sur trop de choses, trop de projets. Il convient de réduire la voilure.

Je vais donc me recentrer exclusivement sur un travail d’auteur strictement personnel. Ainsi, il n’est toujours pas à l’ordre du jour que j’envisage de développer une activité d’artisan photographe, en dépit du fait que je suis de plus en plus souvent sollicité pour réaliser des prestations. Je décline, encore et encore… et je vais encore décliner. Et vous comprendrez aisément pourquoi. Néanmoins, je ne laisse jamais personne sans réponse ni solution : je recommande toujours aux personnes qui me sollicitent des prestataires de confiance qui peuvent satisfaire vos attentes.

J’ai besoin de temps pour être entièrement investi dans mes projets artistiques personnel. Ainsi, je vais également cesser toute implications dans des clubs ou des collectifs de photographes. Après 15 d’action bénévole en faveur de l’art photographique, ce désengagement semblera brutal ; cependant j’ai besoin de mon temps…

Mais quelle est donc ce projet mystère que j’ai concocté dans le plus grand secret ?

Nous en reparlerons lorsque les projets sortiront un à un. Cependant, vous aurez déjà une partie de la réponse avec les nombreuses récompenses acquises ces derniers mois lors de compétitions internationales.

A suivre : je reviens…

Monochrome Awards 2021 : encore un !

Triplet ! Oui, c’est bien un triplet pour l’une des pièces majeure de la série Aqua Arena : elle est récompensée d’une nouvelle mention honorable à l’occasion des Monochrome Awards 2021. Après les ND Awards 2021, la session Lee Filters d’Aout 2021, c’est bien un triplet pour cette photo promise à un long avenir.

Aqua Arena, triplet 2021 avec Lee Filters, ND Awards et Monochrome Awards

2018 et 2020 : deux saisons d’inondations à Saintes et aux Arènes

Le cycle de crues à répétition à commencée fin 2018 avec de multiples montée des eaux, à chaque fois plus importantes. Les arènes, ancien amphithéâtre romain de Saintes ont été inondées à trois reprises entre fin 2018 et début 2020. J’ai réalisé d’une part un reportage sur la crue à Saintes, mais également un important travail sur l’inondation des arènes : c’est la série Aqua Arena. Découvrez mes vidéos sur ces événements à Saintes :

Nouveau site : Wolfgang Autexier 2020

Cette vidéo est un teaser pour annoncer mon nouveau site, ce site que vous visitez actuellement : il s’agit d’un relookage en profondeur. De nouveaux contenus arriveront prochainement. Ce site est pensé pour avoir une prestance et une exigence qualitative professionnelle, mais reste seulement le lieu d’expression d’un hobby. Il n’est pas encore venu le temps où je souhaite passer du loisir au professionnalisme.

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux : n’hésite pas à me donner ton avis et à poser tes questions dans les commentaires des mes publications !

Le deuil de Saint-Louis – workshop

Cette vidéo fait la restitution et retrace le travail d’un workshop photo « urbex légale » effectuée dans un ancien hôpital fermé depuis 10 ans. Les stagiaires ont suivi une préparation, une session de repérage, plusieurs demies journées de prise de vue, un atelier éditing, des ateliers post-production ainsi qu’un atelier construction de série d’auteur. En un mot : un bon gros workshop multi-séances étalé sur plusieurs semaines.

Je vous partage ici ce travail réalisé pour l’une des associations photographiques que j’anime et pour laquelle je réalise nombre de worksop tels que celui-ci : Photographic Academy of Atlantic. Ce travail collectif a été récompensé par le Prix de la Licorne.

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux : n’hésite pas à me donner ton avis et à poser tes questions dans les commentaires des mes publications !

Actualités

Découvrez ici mes actualités : annonce d’événements, expositions, workshops, publications,… N’hésitez pas à vous abonnez à mes réseaux : Instagram, Facebook et YouTube sur lesquels je partages énormément d’actualités.

Découvrez mes derniers articles

Vous trouvez ici les toutes dernières publications de mon blog : une occasion de reprendre le fil de mes actualités et de ne rien rater des mes événements.