A propos

Et si nous faisions connaissance ?

Bonjour, je suis Wolfgang Autexier et vous accueil dans mon univers.

Mon père était historien la musique, dix-huitiémiste, spécialiste de Mozart. C’est par passion que j’ai hérité du prénom Wolfgang ; mais également d’une très forte culture des arts et de la musique. J’ai d’abord tendu vers une sensibilité scientifique et technique avant de faire quelques années en école d’architecture : un parcours diversifié tel celui des artistes de la Renaissance tout à la fois maîtres d’œuvres et créatifs, multidisciplinaires et curieux de sciences. Mais c’est finalement la passion de la photographie qui l’a emporté : à un tel point que nombre de personnes me pensent exclusivement photographe.

Photographe animalier depuis 2006, je me suis fait connaitre au travers de mon travail sur la faune charentaise. J’ai néanmoins été bien plus curieux ces dernières années. Rattrapé par d’anciennes passions, je me diversifie. L’architecture revient au travers de la photographie et de mon regard porté sur le patrimoine, mais aussi le paysage, le portrait ou le nu : des sujets au centre de mon approche picturale, avant ma période photographique. Plus atypique, mes chasses aux orages sont probablement elles aussi les témoins de mon intérêt insatiable pour les forces de la nature.

La litanie des sujets abordés peut cacher le sens profond de mon approche. En effet, le photographe cache un poète. Nous ne sommes pas d’abord photographe ; nous sommes avant tout observateurs, interprètes, puis poètes de l’univers qui nous entoure. En cela, la photographie est seulement un média : j’aurais fort bien pu choisir un autre média, tel que la peinture. Cela souligne bien que la poésie et le regard personnel, subjectif, sont le fond de la démarche photographique.

De plus en plus fréquemment je partage cette inspiration poétique à travers des expositions et des festivals de prestige tels que : le beffroi de Bruges (Belgique Flamande) qui m’a accueilli trois fois lors de salons d’art, le musée de Condeixa (Portugal), le palais des congrès de Innsbrück (Autriche), ou encore Arles à l’occasion du festival de la photographie de nu. Au-delà de ce partage, je cherche à accompagner mon œuvre d’une démarche de médiation culturelle, de sensibilisation à la biodiversité ou à la protection du patrimoine : allier art, éveille culturel et médiation scientifique.

Des événements pour partager la photographie avec vous

  • Hostellerie Saint-Julien, Saintes 2013 : ma première exposition photographique, avec 41 très grands formats autour de la faune sauvage, du patrimoine naturel et de sa préservation. Cet événement avait une volonté de médiation culturelle pour l’art photographique, mais également de sensibilisation écologique. C’est lors de cet événement que j’ai été repéré par les organisateurs du salon de Bruges : la référence qui m’a ouvert toutes les autres portes par la suite.
  • Salon international du Beffroi de Bruges, Belgique 2014 : ma première exposition internationale, que je dois directement à mon travail à Saintes en 2013. Cette première expérience positive m’a ouvert toutes les autres portes.
  • Salon international du Beffroi de Bruges, Belgique 2015 : pour cette seconde participation au prestigieux salon belge, j’étais invité d’honneur avec ma série « Clair-Obscur Sauvage ». C’est à cette occasion qu’il m’a été remis la Médaille d’honneur du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec.
  • Salon Européen d’art du Palais des Congrès de Innsbruck, Autriche 2015 : la dernière sortie internationale pour les cygnes de « Clair-Obscur Sauvage ».
  • Serial Photographer Festival, Saintes 2016 : première exposition avec le collectif régional, mais également un retour vers mon public local.
  • Serial Photographer Festival, Saintes 2017 : quand on aime, on revient…
  • Exposition Internationale d’art du Musée Po.Ro.S de Condeixa, Portugal 2018 : pour cette première expatriation en Europe du Sud, j’ai mis l’accent sur mon œuvre en noir et blanc en présentant les séries « Panthera Leo Leo » et « Saintes Noir & Blanc ».
  • Salon international du Beffroi de Bruges, Belgique 2018 : épisode 3 ! J’ai poursuivi ma démarche avec la présentation de « Panthera Leo Leo » et « Saintes Noir & Blanc ».
  • Galerie d’art Instant Art, Saintes 2018 : un retour de « Saintes Noir & Blanc » pour mon public local.
  • La place des Photographes en off du FEPN, Arles 2019 : un changement de cap pour moi. En effet, toutes mes aventures internationales étaient des événements d’art partagés entre peinture, sculpture et photographie : Arles est ma première participation à un événement international spécifiquement dédié à la photographie.
  • Les Rencontres de l’Images, Saintes 2019 : pour le plaisir du public local, c’était le retour de « Saintes Noir & Blanc », leur ville. Cette nouvelle présentation de la série a créé une attente : celle d’un livre permettant de partager plus largement ce travail.
  • Galerie d’art Image In Art, Saintes 2019 : dans le cadre du off des Rencontres de l’Image, une nouvelle sortie pour « les leçons de Freyja ».
  • Galerie d’art Victor Hugo, Saintes 2019 : dans le cadre du off des Rencontres de l’Image, cette exposition était en partage avec Sébastien Roigant. Sa série Soledad faisait face à mes lions de « Panthera Leo Leo », l’ensemble rythmé par les voluptueuses Josépha (sculptures).

La joie des récompenses

  • Médaille d’honneur du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec remise en 2015 lors d’une rencontre artistique internationale à Bruges en Belgique pour mon travail sur les cygnes « Clair-Obscur Sauvage ». Le comité québécois entendait récompenser l’originalité et la poésie de l’œuvre.
  • Médaille d’or en individuel du Prix de la Licorne 2018 pour mes séries « Panthera Leo Leo » et « Saintes Noir & Blanc » saluées concomitamment pour leur expressivité, leur poésie et leur parcours lors d’expositions internationales.
  • Médaille d’or en individuel du Prix de la Licorne 2019 pour ma série « Spiritualiter Nudus » saluée pour son expressivité et sa valeur spirituelle et symbolique.
  • Médaille d’or en collectif du Prix de la Licorne 2019 pour ma participation au projet partagé avec l’équipe « Urbex Légale Saint-Louis » ayant abouti au reportage collectif intitulé « le deuil de Siant-louis ».

Ce que vous pouvez découvrir ici

En cours de création. A suivre.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Charte graphique Wolfgang 2019

bandeaufb19a

En ce mois de Janvier : le temps des bonnes résolutions. Aujourd’hui, le chois se porte sur une nouvelle charte graphique. L’intention est de conserver la personnalité du logo, mais d’adopter les couleurs de mon collectif : la Photographic Academy of Atlantic. Ces couleurs sont le bleu marine et le jaune d’or. Mon nouveau bandeau reprends cette charte de couleurs ainsi que le logo PAA pour rappel de l’appartenance au groupe.

Marion Sokolik au tunnel

Marion avait été l’une des premiers contributrice de ma série « tunnel attitude ». Mais les choses ont évoluée. Le 7 Octobre dernier, Marion a réussi un beau pari : être élue Miss Poitou-Charente. Et voilà une des égérie de la « tunnel attitude » au top niveau !

tunel-04Marion Sokolik – dans « Tunnel Attitude » de Woofgang Autexier – à découvrir

La « tunnel attitude » est une expérience de shooting pour Monsieur et Madame tout le monde : ce qui compte c’est d’être expressif et vrai. Un seul lieu : un tunnel qui vit par l’évolution de ces tags entre deux shoot. Pour moi, ces shoot sont un exercice de dextérité à f1.4 exclusivement. C’est une perspective, un effet de contraste et du flou pour mettre l’accent sur un expression de visage et de regard. Peu importe l’expression, rire au éclat, pleurer, fusiller des yeux, se rebeller,… ce qui compte c’est la force expressive.

Découvrez sans modération : la « tunnel attitude »

signat700b

Galerie photo

Découvrez ici mon travail d’auteur photographe. Il s’agit de plusieurs séries thématiques certaines en noir & blanc d’autres en couleur. mon univers est riche et varia que ce soit sur le mode d’expression que les sujets choisis.

Panthera Leo Leo

Série originale noir & blanc sur l’expressivité du visage des lions ainsi que leur nature à susciter l’anthropomorphisme. C’est une série extrêmement populaire sélectionnée sur plusieurs salons internationaux.

Cygnes Clair-Obscur Sauvage

Clair-Obscur Sauvage est l’une de mes série les plus populaires avec les lions, alias Panthera Leo Leo. C’est mon oeuvre la plus exposé à l’international comme en local.

Saintes Noir & Blanc

Cette série est un témoignage unique en son genre sur Saintes exprimée en noir & blanc. Elle renouvelle le regard porté sur la ville et le patrimoine : elle aussi a fait l’objet de plusieurs expositions internationales.

Tunnel attitude 

La « tunnel attitude » est une expérience de shooting pour Monsieur et Madame tout le monde : ce qui compte c’est d’être expressif et vrai. Du portrait pur et spontané pour tous.

Les Leçons de Freyja

Les Leçons de Freyja sont un ode à la séduction poétique et décomplexé. Cette série fait allusion au Leçons de Séduction de Aubade, mais en bien plus… mutin. Attention : sujet pour adulte, assaisonné d’une forte dose d’art !

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Galerie hors sujet

Les Leçons de Freyja

Les Leçons de Freyja sont un ode à la séduction poétique et décomplexé. Cette série fait allusion au Leçons de Séduction de Aubade, mais en bien plus… mutin. Attention : sujet pour adulte, assaisonné d’une forte dose d’art !

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Naturellement sauvage

Les cygnes « Clair-Obscur Sauvage »

« Clair-Obscur Sauvage » est l’une de mes série les plus populaires avec les lions, alias Panthera Leo Leo. C’est mon oeuvre la plus exposé à l’international comme en local.

La lande aux cerfs

Le cerf est un animale associé à nombre de comptes et légendes de chez nous. On également oublié qu’il vit encore dans de nombreux bois près de nos villes : allons donc à sa rencontres.

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Galerie des séries d’auteur

Découvrez ici mon travail d’auteur photographe. Il s’agit de plusieurs séries thématiques certaines en noir & blanc d’autres en couleur. mon univers est riche et varia que ce soit sur le mode d’expression que les sujets choisis.

Panthera Leo Leo

Série originale noir & blanc sur l’expressivité du visage des lions ainsi que leur nature à susciter l’anthropomorphisme. C’est une série extrêmement populaire sélectionnée sur plusieurs salons internationaux.

Saintes Noir & Blanc

Cette série est un témoignage unique en son genre sur Saintes exprimée en noir & blanc. Elle renouvelle le regard porté sur la ville et le patrimoine : elle aussi a fait l’objet de plusieurs expositions internationales.

Tunnel attitude 

La « tunnel attitude » est une expérience de shooting pour Monsieur et Madame tout le monde : ce qui compte c’est d’être expressif et vrai. Du portrait pur et spontané pour tous.

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Biographie : Wolfgang Autexier

Tout à la fois photographe et maître d’œuvre, j’ai un parcours atypique et diversifié sur le plan artistique. Baigné très jeune dans l’univers de la musique et des beaux-arts, je suis passé par le Conservatoire Nationale de Musique et de Danse de Poitiers, puis par l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, avant de développer mon activité de photographe naturaliste en autodidacte. J’ai obtenu assez rapidement la reconnaissance pour mon travail artistique sur la faune sauvage de nos régions (voir les expo). Notamment par l’obtention du Visa de Compétences Photographiques en 2015 (niveau type doctorat – découvrir la soutenance). Mon travail a également été plusieurs fois publié (dans mes deux domaines d’activité : architecture écologique et photographie naturaliste). A l’instar des maîtres de la renaissance italienne, j’ai une culture artistique pluridisciplinaire doublée d’une culture scientifique. Mon univers est large, touchant à tous les domaines des beaux-arts et des arts plastiques : peinture, sculpture, architecture et photographie notamment. Mon instinct me pousse à faire symbiose entre arts et sciences et d’adopter une approche pluridisciplinaire et créative : c’est typiquement le cas avec ma série d’auteur sur les cygnes « Clair-Obscur Sauvage » qui est influencée par le mouvement surréaliste.

Dès 1986, j’ai été immergé dans les milieux des arts avec un enseignement en conservatoire national de musique et un enseignement beaux-arts. Tout comme un certain Wolfgang Mozart 200 ans auparavant, mon père aspirait à ce que je devienne un grand de la musique et y mettait les moyens en ce sens. Cette voie était celle de l’idole de mon père, Mozart, mais pas la mienne. C’est vers les arts de l’image que je me suis tourné, presque par accident : d’abord dessin et peinture de 1990 à 2002, puis l’architecture à partir de 2002. Je n’achèverais pas mes études d’architecture, en dépit de mon implication importante dans un programme de recherche consacré à l’architecture écologique. C’est bel et bien la photographie qui me permettra un véritable épanouissement artistique à partir de 2006.

Après avoir développé une activité quasi exclusive de photographe animalier, c’est à partir de 2013 que les dominos de la reconnaissance vont tomber en ma faveur. Ma première exposition photographique personnelle (Explorer le patrimoine Vert par l’Image d’Art : Saintes 2013) m’a donné l’opportunité d’être repéré et invité sur mon premier salon international d’art à Bruges en 2014. A mesure que les dominos tombent, les portes s’ouvrent. En 2015, j’ai été invité d’honneur de ce même Salon International d’Art du Beffroi de Bruges pour sa 11eme édition, puis décoré de la Médaille d’Honneur du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec, puis diplômé du Visas de Compétence Photographique, puis la Biennale International d’Art de Innsbrück en 2015,… Une fois c’est de la chance, deux fois c’est un début, et trois une confirmation ! Et six fois ? De 2018 à 2019, j’ai été sélection une fois à Condeixa, une fois à Arles et une troisième foi à Bruges. Ces derniers événements ont été l’opportunité sortir du domaine de la photographie faunistique et de diversifier mon œuvre. Il est parfois long et difficile d’être reconnu, il est presque illusoire d’en faire un objectif personnel : mais pas toujours.

  • Invité d’honneur Salon International d’Art du Musée POROS de Condeixa en 2018 [voir]
  • Invité d’honneur Salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges en 2015 [voir]
  • Exposition à Arles à l’occasion du festival du nu en 2019 [voir]
  • Médaille d’Honneur du Cercle des Artistes Peintres et Sculpteurs du Québec en 2015 (remise lors du salon de Bruges) [voir]
  • Invité à la biennale d’art du Palais des Congrès de Innsrück en 2015 [voir]
  • Invité au Salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges en 2018 [voir]
  • Invité au Salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges en 2014 [voir]
  • Exposition de Saintes en 2013, placée sous le label Ville d’Art et d’Histoire [voir]
  • Visa de Compétences Photographiques : en 2015 [voir]
  • Tête d’affiche sur plusieurs événements photographiques régionaux [voir]

Je souhaite […] vous adresser toutes mes félicitations puisque vous serez à l’honneur au salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges. C’est une consécration pour une collection exceptionnelle. (Clair-Obscur Sauvage) Cet honneur vient récompenser votre travail de photographe animalier et assoit votre notoriété au delà de nos frontières. C’est une fierté pour la Charente-Maritime.

Daniel LAURENT – Sénateur de Charente-Maritime

Perçu et présenté comme photographe animalier, parce qu’autrefois actif dans ce seul domaine, je suis pourtant très investi sur bien d’autres sujets : tel que la photographie architecturale, paysagère, de portait ou de nu. Mon implication dans des causes environnementales avec la Société Française d’Odonatologie  (société scientifique consacrée aux libellules), le développement de l’association de photographe naturaliste Pixel Passion Nature, ou mes réussites au travers de mes séries d’auteur sur des thèmes faunistiques, ont largement nourrit mon image de photographe nature engagé. Néanmoins, je suis également plus largement actif pour la culture photographique avec l’Académie Photographique de France, la Photographic Academy of Atlantic, ainsi que le collectif d’artistes Serial Photographer.

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

bien à vous, Wolfgang Autexier

Livre d’Or

Wolfgang Autexier : le Mozart de la photo d’art. [… ] Consécration : les cygnes de Wolfgang, Clair-Obscur Sauvage, viennent de s’envoler pour Bruges.

Charles VINCENT – Rédacteur en chef de Charente-Maritime magazine

Wolfgang Autexier, photographe d’art à Saintes en en Charente-Maritime, ce passionné fait partie de ces artistes qui ont un don indéniable ! […] Gardée en réserve pour une grande occasion sa série inédite « Spiritualiter Nudus », sera révélée en Mai, lors du Festival Européen de la Photographie de Nu, à la galerie La Place des Photographes à Arles.

Hélene Siméon – Ici Magazine

Je souhaite […] vous adresser toutes mes félicitations puisque vous serez à l’honneur au salon Européen d’Art du Beffroi de Bruges. C’est une consécration pour une collection exceptionnelle. (Clair-Obscur Sauvage) Cet honneur vient récompenser votre travail de photographe animalier et assoit votre notoriété au delà de nos frontières. C’est une fierté pour la Charente-Maritime.

Daniel LAURENT – Sénateur de Charente-Maritime

Sensibilité de la nature mise en image. Bravo à l’artiste et au photographe.

Martine ALLART-BOQUET – Artiste Peintre et Organisatrice d’Expositions

Tu vois, je t’avais dit que ce n’était plus de la photographie, mais de l’art ! (Clair-Obscur Sauvage) et s’en est la consécration. Bravo, tu peux en être fier, et je t’adresse toutes mes félicitations.

Serge SEGUIN – France Nature Environnement

Wolfgang Autexier présente cette année une époustouflante série sur les libellules émeraude. (libellules rares présentées au Serial Photographer Festival saison 2)

Ferid-François BANNOUR – Journal la Haute Saintonge

J’aime bien. (à propos de la collection « Comme en studio »)

Stephane Hette – Photographe d’art & Rédacteur Nat’Image

Un cygne en train de battre des ailes dans un clair-obscur, une libellule figée pour l’éternité dans une farandole de rayons de soleil. Wolfgang Autexier est un artiste. Il ne fait pas que prendre tout ce qui vole en photo, il met en scène, se sert des conditions climatiques, de la lumière… « Le triptyque qui fait l’image, c’est l’oiseau, son attitude et l’ambiance », ne cesse-t-il de dire à ceux qui lui demandent sa recette.

Stéphane DURAND – Journaliste Sud-Ouest  

Le talent, dit-on, n’attends pas le nombre des années. C’est vrai !

Roger Javourey – Professeur d’art

Wolfgang Autexier Photographe

Baigné dans l’univers des arts depuis tout jeune, j’ai tour à tour été initié à la musique, à la peinture, la danse puis la photographie. Certes j’ai été maître d’œuvre en cabinet d’architecture, autre discipline des arts, mais finalement la passion de la photographie m’a rattrapé : à un tel point que nombre de personnes me pensent exclusivement photographe.

Photographe animalier depuis 2006, j’ai néanmoins été bien plus curieux. Depuis quelques années, je me diversifie notamment avec des œuvres dans les domaines du paysage, de l’architecture, du portrait et du nu. Il m’arrive de plus en plus fréquemment de faire du hors sujet et de me passionner pour des sujets en dehors des chemins ou l’on m’attend : telle sue la chasse aux orages.

Le photographe cache un poète. Selon moi on n’est pas d’abord photographe, mais avant tout observateur, interprète, puis poète de l’univers qui nous entoure. En cela, la photographie est seulement un média : nous aurions pu en choisir un autre, ce qui souligne bien que la poésie et le regard personnel sont de fond de la démarche photographique.

De plus en plus fréquemment je partage mes œuvres au travers d’exposition et de festival de l’images : à Bruges à plusieurs reprises, à Innsbrück, à Condeixa, ou dans ma région à Saintes, aux Gonds, à Cognac ou à Aulney. Certaines de ces expositions auront été des temps fort de rencontre avec les publics tels que Bruges 2015 ou Condeixa 2018.

Depuis plusieurs années, je partage mes œuvres photographiques lors de festivals prestigieux ou d’actions et des expositions pédagogiques notamment sur la biodiversité ou la protection du patrimoine architectural. J’enrichie également cela en les accompagnant de conférences ou de worksop ce qui les rendent plus vivantes. J’aime particulièrement les opportunités d’allier art, éveille culturelle ou médiation scientifique.

Les œuvres présentées ici sont sélectionnées pour leur démarche sensible, poétique, créative et artistique. Néanmoins certaines œuvres reposent sur la nudité du corps et sont destinées à un public averti. Ce contenu est destiné à un public qui l’apprécie, naturellement si ce contenu vous offense ou que vous n’êtes pas majeur, je vous remercie de quitter ce site. Je suis navré d’un tel ton et vous remercie de ne pas m’en tenir rigueur, néanmoins ce rappel est un incontournable. Un innocent averti en vaut deux… sur ces bonnes paroles, je vous souhaite une très agréable découverte. Attention : ici forte dose d’art !

bien à vous, Wolfgang Autexier