Quadruplé au Fine Art Photography Awards 2022

Quadruplé ? On avait déjà dit ça pour la série Aqua Arena qui avait cumulé quatre récompenses lors de compétitions internationales. Cette fois, il s’agit d’un quadruplé au sein de la même compétition : les Fine Art Photography Awards édition 2022.

En effet, sur cette édition, j’avait engagé 4 œuvres : mon lion favori, un nu, un portrait et la série Aqua Arena. J’ai ainsi été nominé dans 4 catégories :

  • Aqua Arena est ainsi nominée en 5eme position sur 28 œuvres sélectionnées en catégorie Citysacape, ou « paysage urbain » qui est différente de la catégorie Architecture ; on arrive à 2 place du podium, mais dans une position extrêmement flatteuse. Cette série cumule désormais 5 récompenses internationales raflées au cours des six derniers mois. [voir la série Aqua Arena]
  • Un double portrait père et fille est quand à lui placé en 10eme position sur 83 nominés de la catégorie Portrait. Ce très bon résultat me permet de m’affirmer comme portraitiste. [voir ce double portrait]
  • Le lion est classé 8eme sur 80 nominés : il est dans les 10% des meilleurs des meilleurs dans la catégorie Wildlife pour la faune sauvage. Ce lion est aujourd’hui valorisé dans sa version couleur : une version restée inédite jusqu’à aujourd’hui. [redécouvrir ce lion, en couleurs]
  • Eustella Expiravit, de la série Spirituliter Nudus, rebaptisée « Inner peace between heaven and eart », se classe 5eme sur 60 nominés dans la catégorie nus : là encore dans 10% des meilleurs des meilleurs de cette catégorie reine. [redécouvrir cette œuvre déjà récompensée à Arles]
double portrait : père et fille, quand l’un est la moitié de l’autre

Le bilan d’ensemble est particulièrement existant ! sur 4 œuvres engagées, 4 sont nominées dans 4 catégories différentes. De plus dans le peloton de tête des 20% des meilleurs de chaque catégorie, et même dans le top 10 pour deux catégories. C’est un carton, qui pourtant fait profondément regretter de ne pas avoir au moins une troisième place dans l’une ou l’autre des ces 4 catégories. On dira qu’il faut une marge de progression pour rester motivé !

Quintuplé pour Aqua Arena avec Lee Filters 2021, ND Awards Monochrome Awards 2021, Annual Photography Awards 2021 et Fine Art Photography Awards 2022

Retours aux origines : deux années d’inondations à Saintes

Une fois n’est pas coutume les années 2018 à 2020 ont vu s’enchainer plusieurs cycles de crues à répétition. Fin 2018 de multiples montée des eaux, à chaque fois plus importantes, étaient le prélude à une crue historique. Dans ce contexte de pluie importante, l’ancien amphithéâtre romain a été inondé à trois reprises entre fin 2018 et début 2020. J’ai réalisé à la fois un reportage sur la crue à Saintes, mais aussi une série inédite sur la submersion des premiers gradins des arènes. Découvrez cette série nommée Aqua Arena avec mes vidéos sur ces événements à Saintes :

%d blogueurs aiment cette page :